Menu
Du lundi au vendredi de 09h00 à 19h00
Le samedi uniquement pour les urgences

Avocat pension alimentaire à Toulouse 

La pension alimentaire, une contribution à l’entretien et à l’éducation des enfants

Avocat pension alimentaire à Toulouse

Suite à un divorce (divorce par consentement mutuel, divorce pour altération du lien conjugal, divorce pour faute, etc.), l’époux qui n’a pas la garde des enfants est amené à verser une pension alimentaire à titre de contribution à leur entretien et éducation.

Due aux enfants jusqu’à ce qu’ils soient financièrement autonomes, cette pension couvre l’alimentation, la santé, scolarité, les activités extrascolaires, etc. Fixée dans l’intérêt des enfants, elle constitue une obligation pour le parent débiteur et non une sanction.

Dans certains cas, le juge peut décider qu’en plus de la pension alimentaire initiale, certains postes de dépenses soient mis à la charge du parent débiteur. À titre illustratif, au lieu d’être partagé entre les deux parents, les frais de scolarité de l’enfant peuvent être à la charge entière du débiteur.

Avocat en droit de la famille à Toulouse, Maître Hunot vous propose ses services pour la constitution d’un dossier de demande de pension en cas de séparation. Son assistance vous sera utile pour obtenir un montant équitable, tenant compte de votre situation personnelle.

Contactez-moi

Calcul du montant de la pension alimentaire

Pour estimer le montant de la pension alimentaire, les magistrats et les juges se réfèrent à un barème mis à la disposition de tous par le ministère de la justice. Il faut néanmoins souligner que le calcul du montant prend en compte quelques éléments.

En premier lieu, il est fixé selon les ressources des deux parents, mais également en fonction des besoins de l’enfant. Outre cela, le montant dépend du mode de garde prononcé par le juge à l’issue de la séparation, du divorce par consentement mutuel, du divorce pour altération du lien conjugal ou du divorce pour faute.

Plus le parent débiteur s’occupe de l’enfant, plus le montant de la pension qu’il aura à payer sera faible. En d’autres termes, un parent débiteur qui dispose d’un droit de visite et d’hébergement réduit devra payer une pension alimentaire importante.

En cas de résidence alternée, le montant sera moins élevé. Pour une estimation fiable du montant à verser, contactez Maître Hunot !

Votre avocat en droit de la famille peut par ailleurs procéder à la réévaluation de la pension alimentaire qui doit être effectuée chaque début d’année. Elle réalise l’indexation de la pension à partir d’un calcul basé sur la variation de l’indice des prix à la consommation de l’ensemble des ménages français.

Outre la pension octroyée aux enfants suite à un divorce par consentement mutuel, un divorce pour altération du lien conjugal ou un divorce pour faute, il existe d’autres types de pension alimentaire, entre autres, celle que les époux doivent verser en cours de divorce ou à l’issue d’une séparation de corps ou de biens, celle que les enfants doivent à leurs ascendants, mais aussi celle versée entre alliés en ligne directe.

Votre avocate en droit de la famille vous guidera dans les démarches à entreprendre. N’hésitez pas à prendre rendez-vous auprès de son cabinet à Toulouse si vous habitez Blagnac (31), Balma (31), L’Union (31), Tournefeuille (31), Béziers (34), Montauban (82) ou Bordeaux (33).

Consultez également :

Une question ?

Nous avons la réponse !

Contactez-moi